Liberté 6 Extension villa N°83 / Dakar
+221 77 205 05 94 / +33 7 53 60 68 92
infos@rapea.africa

MIJA

MODELE D'INSERTION JEUNES AGRIPRENEURS (MIJA)

Stratégie de création d’entreprises durables et d’emplois décents pour les jeunes et migrants dans les chaines de valeur agricoles.

Le Modèle MIJA est bâti (dans sa phase pilote) sur un réseau physique de six (06) fermes modernes de production érigées en centres de formation et d’incubation de jeunes porteurs de projets dans les chaines de valeur porteuses d’opportunités de création d’emplois et de richesses. Le modèle MIJA s’articule essentiellement autour de deux axes majeurs déclinés sous forme de deux entités distinctes :

Les plateformes MIJA, servent de centres de production, de formation et d’incubation permettant l’émergence de jeunes entrepreneurs formés et prêts à gérer leurs propres entreprises agricoles, ou à défaut, à disposer des capacités techniques pour travailler dans une ferme. Ces plateformes peuvent ainsi être considérées comme des incubateurs servant de tremplin pour l’insertion des jeunes dans le domaine agricole.

Les Initiatives Hors Plateformes (IHP) constituées de projets gérés par des jeunes entrepreneurs ayant suivi la formation dispensée par une plateforme MIJA et d’entreprises agricoles championnes (de production, transformation et services) identifiées dans les zones alentours des plateformes et agréées par le MIJA. L’idée étant la constitution d’un réseau ou ces entrepreneurs restent connectés à la plateforme (mutualisation des approvisionnements en intrants et équipements, et des offres de produits pour une bonne maîtrise du marché, marketing ou contractualisation de services via la plateforme, support dans le rôle d’incubateur via la démonstration des bénéfices de la formation…).

Pour le volet production, quatre filières de base sont développées dans chacune des fermes (aquaculture, aviculture, horticulture et embouche pour la production laitière ou de viande), mais des filières optionnelles sont également prévues (céréales, culture fourragère, arboriculture, etc.), en fonction des spécificités de chaque localité. Pour les activités pédagogiques, deux types de formations sont à distinguer, en plus de l’incubation:

Une formation dans les itinéraires techniques de production (horticole, avicole, et d’embouche) suivant la méthode des Champs-écoles Agro-pastorales (CEAP) de la FAO et dans les techniques aquacoles sous la direction de l’Agence Nationale de l’Aquaculture.

Une formation orientée vers l’agrobusiness (management, entreprenariat, comptabilité…), élément nécessaire et central à l’émergence des jeunes entrepreneurs.

L’incubation correspond à la phase de développement des projets individuels ou collectifs des jeunes sortants de la formation MIJA pour ceux qui ont une vocation entrepreneuriale et/ou d’apprentissage pratique pour les jeunes originaires des localités d’implantation des plateformes, qui aspirent à trouver un emploi. Elle se déroule sous la supervision directe des services techniques déconcentrés en collaboration avec l’équipe de coordination technique composées des experts de la FAO et de la tutelle institutionnelle.

Organigramme d’une plateforme du MIJA